Chargement...
Aller au contenu principal

Nous découvrir

Le CPV : une association au service de la jeunesse !

Le CPV est une Association genevoise à but non lucratif, reconnue d’utilité publique, qui organise depuis plus de 50 ans des séjours de vacances pour enfants et adolescents sur les vacances scolaires genevoises (été, octobre, Noël, février et Pâques). Son projet associatif est de permettre à chacun·e de grandir, de découvrir des horizons nouveaux, des lieux, de nouvelles personnes ainsi que des activités variées et novatrices. En militant pour le droit à chacun·e à des loisirs éducatifs et de qualité, le CPV inscrit son action dans les valeurs de l‘Education Populaire.

Le projet associatif est de permettre à chacun·e de grandir, de découvrir des horizons nouveaux, des lieux, de nouvelles personnes ainsi que des activités variées et novatrices.

Une structure professionnelle

Afin de garantir la réalisation de ce projet, chacun des séjours du CPV est accompagné, dans sa préparation et sa réalisation, par une structure professionnelle spécialisée : animation, direction, administration et logistique.

Des moniteurs/trices bénévoles engagé·es

Un camp, une colonie, un mini-camp ou un centre aéré, c’est avant tout la rencontre d’une équipe de moniteurs/trices engagé·es avec des participant·es et leurs parents.

Découvrez l’équipe permanente du CPV.

Les séjours du CPV c’est :

  • près de 2000 enfants et jeunes qui partent en vacances chaque année;
  • plus de 110 séjours par année pour des enfants et des jeunes de 4 à 18 ans habitant la région du bassin genevois;
  • l’implication des participant·es dans leur projet de séjour pour qu’ils/elles soient acteurs/trices de leurs vacances;
  • des séjours ouverts à tous et toutes sans discrimination sociale, religieuse ou culturelle;
  • des projets européens et interculturels.

Le CPV c’est :

  • la formation de plus de 350 adultes par an;
  • la promotion de la création, du sport et de la nature;
  • un soutien pour les familles en difficulté financière;
  • la collaboration active entre les institutions publiques et privées.

Le CPV est un organisme reconnu d’utilité publique et soutenu par l’Etat de Genève membre du Groupement Genevois pour la qualité dans les organismes de vacances et membre du Groupement de Liaison genevois des Activités de Jeunesse

Nos valeurs sont :

  • Le respect des personnes et tolérance (aucune distinction d’origine, de classe sociale, de religion, de culture, de genre ou d’orientation sexuelle)
  • Le respect de la nature, consommation responsable et bonne utilisation des ressources.
  • La collectivité et le partage.
  • Le développement personnel et la confiance mutuelle.

Découvrez la vidéo de présentation de notre Association en suivant ce lien.


Comment fonctionne le CPV ?

Organisation interne

Notre Comité composé d’une dizaine de personnes bénévoles est le garant du cadre et des valeurs de l’Association. Il dirige les grandes réflexions du CPV ainsi que la vision à long terme pour l’Association.

Une équipe professionnelle est en charge de la gestion opérationnelle de l’Association. Articulée autour d’une direction et de quatre secteurs distincts : animation, administration, communication et logistique, ce sont près d’une quinzaine de collaborateurs et collaboratrices qui travaillent au CPV durant toute l’année. Ils/elles assurent entre autres l’organisation générale des séjours, le suivi administratif des usager·es et l’accompagnement des moniteurs/trices bénévoles.

Une équipe composée d’une dizaine de moniteurs et monitrices experimenté·es sélectionné·es pour leurs aptitudes pédagogiques compose la « Commission de Formation ». Celle-ci est en charge de définir, réaliser, régulièrement réévaluer, adapter et animer les formations obligatoires destinées aux bénévoles du CPV.

Sur le terrain, auprès des enfants et des jeunes, ce sont chaque année près de 500 jeunes adultes bénévoles qui s’engagent au CPV.

Encadrement bénévole

L’encadrement des participant·es sur le terrain est assuré par des monos bénévoles. Un·e mono est un·e jeune citoyen·e qui apporte son énergie et son dynamisme à d’autres enfants ou jeunes.

Profil pour pouvoir être mono au CPV :

  • 18 ans révolus (20 ans pour les responsables)
  • Extrait de casier judiciaire ordinaire vierge
  • Extrait de casier judiciaire spécial vierge
  • Avoir suivi la formation interne du CPV
  • Être au bénéfice d’un permis de conduire (optionnel)

En plus de cela, les monos bénévoles sont créatifs/ves, motivé·es et engagé·es. Bien que ce soit l’équipe d’animation professionnelle qui prévoit les séjours dans leurs grandes lignes, ce sont les bénévoles qui le préparent et imaginent les activités, choisissent les repas et définissent des aspects pédagogiques qui seront mis en œuvre auprès des participant·es. Leur liberté de mise en œuvre des valeurs associatives (respect, collectivité, consommation responsable) est importante et correspond à nos valeurs d’autonomisation. En séance de supervision, ils/elles travaillent avec l’équipe professionnelle d’animation pour identifier les éventuels points de tension / risques pour les désamorcer / anticiper ainsi que valider l’ensemble du projet qui prendra vie sur le terrain auprès des enfants et des jeunes.

Souvent première expérience professionnelle, la fonction de mono, soutenue par le panel de formations gratuites proposées par le CPV et l’accompagnement professionnel nécessaire, offre aux jeunes un espace d’expérimentation et de confrontation d’idées.

Gestion de la qualité

La qualité ainsi que la sécurité physique et affective sont au centre de nos préoccupations. Nos actions, aussi bien en interne que directement liées aux bénévoles et aux usager·es, sont motivées par un engagement sincère en faveur du bien-être de la jeunesse.

À cette fin, le CPV est signataire de la Charte de Qualité pour les organismes de camps de vacances. Ainsi, et de manière non-exhaustive, nous répondons par exemple aux critères suivants :

  • l’écart d’âge de 4 ans entre les participant·es et les monos
  • la formation des bénévoles
  • des équipes de monos mixtes et un encadrement selon quota (séjours résidentiels : 1 mono pour 3 enfants en dessous de 6 ans, 1 mono pour 4 enfants entre 6 et 12 ans, 1 mono pour 5 enfants à partir de 13 ans – centres aérés : 1 mono pour 4 enfants en dessous de 6 ans, 1 mono pour 5 enfants entre 6 et 12 ans, 1 mono pour 6 enfants à partir de 13 ans).

La Charte de Qualité organise de manière ponctuelle des audits afin de vérifier que nous respectons et appliquons ses recommandations

Retrouvez notre séance d’information vidéo en suivant ce lien.

Comment le CPV met-il en oeuvre ses valeurs ?

Respect de la personne et tolérance

Intégration des enfants et jeunes à besoins spécifiques
Le CPV est une Association laïque qui défend l’accès aux loisirs pour tous les enfants. Chacun·e a sa place dans les activités proposées par le CPV. Des solutions d’accueil peuvent être proposées aux participant·es rencontrant des difficultés psychologiques, sociales, intellectuelles et physiques. L’équipe d’animation est à disposition des familles pour définir un projet d’accueil respectueux de l’enfant, du groupe de participant·es et des bénévoles. 
Les régimes alimentaires (intolérance / allergies, religion / convictions) seront respectés. Il est toutefois possible que nous demandions aux familles des éventuels compléments / aliments de remplacement pour le séjour.

Intégration des familles à revenus modestes
Le CPV propose de nombreuses solutions financières aux familles. Une politique de prix bas soutenue par des fondations privées nous permet de baisser de manière générale les prix des séjours proposés au public.
L’équipe administrative est à disposition des familles pour informer sur les Fonds disponibles ou définir d’un arrangement de paiement personnalisé.

Intégration des personnes, du genre et de la communauté LGBT+
Le CPV défend la mixité́ diurne et nocturne dans ses séjours. En ce sens, des actions de prévention sont privilégiées aux interdictions.
Aussi, le CPV intègre à ses communications une forme de langage épicène légère, respectueuse de chacun·e et permettant la lecture par toutes et tous. 

Respect des ressources et consommation responsable

Durant l’année 2020, nous avons renforcé nos actions en faveur de l’écologique sur l’ensemble des aspects de l’association (bureaux, communication, séjours, accompagnement des bénévoles, logistique, …).

Nous travaillons actuellement à réduire ou réutiliser de manière significative le matériel destiné à la préparation des séjours ou à la réalisation de ceux-ci.

Sur la base des recommandations de l’Office Fédéral de la Santé, l’alimentation proposée dans les séjours tend vers une consommation locale, durable et respectueuse des ressources.

Collectivité et partage

Un séjour CPV est une expérience nouvelle et différente, tant en termes de rythmes que de nourriture, d’habitudes, d’activités ou de personnes. C’est également un environnement idéal pour l’apprentissage de la vie en collectivité. 

Les participant·es contribuent à tous les aspects de la vie du séjour, incluant les tâches communes. Il est attendu de tous les enfants et jeunes le respect des règles définies ensemble ou énoncées par les monos. En cas de non-respect de celles-ci, des mesures seront prises par l’équipe de bénévoles et soutenues par l’équipe professionnelle si besoin.

Nous souhaitons favoriser une expérience immersive et invitons les enfants et jeunes à laisser leur téléphone portable à la maison. Pour certains projets, les téléphones portables seront autorisés à des fins de sécurité (ski ou séjours itinérants par exemple). Les informations spécifiques sont indiquées sur le document « Instructions pratiques » envoyées avant chaque séjour et peuvent différer d’un séjour à l’autre.

Le CPV respecte les lois relatives à la consommation d’alcool, de cigarettes, de cannabis et autres substances illicites. Si les participant·es le souhaitent, une consommation modérée et encadrée d’alcool peut avoir lieu dans un cadre strict et limité dès 16 ans (dégustation de produits locaux ou Nouvel-An par exemple).

Nos équipes sont formées à toujours privilégier le dialogue avec les participant·es afin d’assurer une cohérence entre les règles et la réalité des besoins du terrain. Toutefois, et bien que nous privilégions les sanctions aux punitions, en cas de comportement dangereux ou réitéré, un·e participant·e peut se voir renvoyé·e du séjour. 

Développement personnel et confiance mutuelle

Les jeunes qui participent aux activités du CPV sont acteurs/trices de leurs séjours. Des espaces sont prévus afin qu’ils/elles puissent donner leur avis, des idées et contribuer concrètement aux activités du séjour ou de l’Association.

Nous œuvrons à développer l’autonomie de toutes et tous, aussi bien enfants et jeunes que bénévoles ou professionnel·les. La formation et le développement de soi, ainsi que le droit à l’erreur sont des notions fondamentales au CPV.

Ainsi, il n’est pas exclu que, malgré leur bonne intention et leur engagement, les monos soient imparfaits. Les parents qui confient leurs enfants au CPV s’inscrivent dans cette démarche de formation et de développement de soi au travers de la confiance mutuelle et du respect de chacun·e.

1966

Création du CPV. Les bureaux sont à la Promenade Saint-Antoine 20, à Genève.

1971

Adoption de nouveaux statuts. Les buts du CPV sont:

  • réaliser une vie communautaire qui respecte la liberté de chacun
  • travailler au développement de la personne et à la formation du sens des responsabilités
  • permettre à chaque individu de trouver ses modes d’expression
  • favoriser une confrontation d’idées et d’expériences

1972

Acquisition de la maison de Groenroux.

1973

Camp en autogestion d’Evolène-Lannaz qui provoque de nombreux remous jusque dans la presse. Le CPV soutient totalement ses moniteurs.

1977

Le CPV professionnalise son offre de formation. Il lance une pétition avec diverses associations pour obtenir des subventions de la Ville et du Canton.

1983

Début de l’indemnisation des responsables de camps.

1991

Deux camps se déroulent en Afrique, dont un camp humanitaire au Togo avec la Croix-Rouge. Premiers camps avec les ânes en Provence et à La Caracole à Arbusigny.

1996

Accueil d’enfants venant de Bosnie en partenariat avec Caritas-Jeunesse.

2001

Le CPV est en cessation de paiements.

2003

Fin de l’aide financière du Centre Social Protestant. Reconnaissance par le Grand Conseil de l’importance de l’activité des organismes de camps de vacances. Camps au Maroc, au Ladakh et au Sri Lanka.

2006

Premier contrat de prestation avec le DIP et signature de la Charte.

2009

Action pour le vingtième anniversaire de la Convention des Nations unies relatives aux droits de l’enfant.

2014

Reprise des centres aérés et des colonies (camps à 40 enfants). Redéfinition des projets éducatifs et associatifs.

2016

Révision majeure des statuts de l’Association et célébration du jubilé des 50 ans du CPV au travers de nombreux évènements durant l’année.

2018

Célébration des 25 ans des camps Imagine.

2021

Jubilé des 55 ans – informations à suivre.

Programme des camps


Rapport annuel


Les droits de l’enfant


Presse


Assemblées Générales


Nos comptes

2018
2017
2016

A propos


Journal des membres

Souvenirs de camps et d’activités passées…

Journal des membres

Notre organisme respecte les règles de base pour l’organisation de camps pour enfants
et jeunes prescrites par le Groupement genevois pour la qualité dans les organismes de vacances.